Situation courante en officine : un médecin prescrit au patient du Spasfon° pour son effet antispasmodique des voies intestinales, biliaires et utérines. Le médecin choisit de prescrire la version orodispersible (Spasfon Lyoc°). Arrivé au comptoir, le patient se rend compte qu’il préfère la version comprimée et vous demande s’il peut changer. Que faire ?

 

La composition de ces deux formulations est-elle identique ?

Le Spason Lyoc° existe sous deux dosages : 80 mg et 160 mg, quantité correspondante au phloroglucinol.

Figure 1. composition du Spasfon Lyoc° (source : vidal.fr)

Le Spasfon° comprimé comporte lui deux molécules : phloroglucinol 80 mg / comprimé et trimethylphloroglucinol 80 mg / comprimé. Ces deux molécules ont des effets pharmacologiques identiques.

Figure 2. composition du Spasfon° (source : vidal.fr)

NB : les suppositoires et la version injectable comportent également les deux molécules.

Figure 3 : structure du phloroglucinol

Figure 4 : structure du trimethylphloroglucinol

Quid de la posologie ?

La posologie recommandée chez un adulte pour la version orodispersible est de 2/prise pour le 80 mg et 1/prise pour le 160 mg, 3x/j.

Soit par jour : 480 mg de phloroglucinol.

La posologie pour les comprimés est de 1 à 2 par prise 3x/j.

On a ainsi 480 mg de phloroglucinol et 480 mg de trimethylphloroglucinol.

Il y a ainsi deux fois plus de substance active dans la version comprimé.

Quid du prix ?

1,43 euros (10 lyophilisats à 80 mg).

1,59 euros (5 lyophilisats à 160 mg).

2,14 euros (30 comprimés).

L’interchangeabilité sur la base du prix n’est ainsi pas possible en théorie.

En conclusion, les comprimés et les comprimés orodispersibles diffèrent par leur composition, leur apport total de molécule selon la posologie et par leur prix.

Néanmoins, en pratique, il est courant de changer l’un pour l’autre pour satisfaire les demandes des patients.

Et vous, que faites vous ?