La propriété la plus connue du lait est sa teneur élevée en calcium (1,25g/L) et il est assez intuitif de penser aux produits laitiers comme source principale de calcium dans notre alimentation.

Il est peu probable que vous pensiez à l’eau comme source de calcium, soit parce que toute les eaux n’en contiennent pas de manière notable soit parce que vous pensiez qu’il était pas bien absorbé.

Une équipe de chercheurs américain a mis sur pied un protocole visant à comparer l’absorption du calcium provenant du lait, de trois eaux minérales riches en calcium présentant plusieurs profils minéraux (bicarbonates, sulfates, magnésium…) ou d’un supplément de carbonate de calcium.

Tout les participants ont du consommer chaque boisson à une semaine d’intervalle dans des conditions standardisées (vitamine D sanguine, repas et activités précédent les examens ect..).

La comparaison a porté sur l’AUC du calcium sanguin sur une période de 10 h et sur l’excrétion urinaire de calcium sur 24h. L’étude a été conçue selon un protocole « cross-over » qui permet d’augmenter considérablement la puissance de l’étude malgré un nombre assez faible de sujets (21).

Résultat : aucune différence significative de biodisponibilité n’est mise en évidence selon la boisson et il n’apparaît pas d’influence significative de la présence d’autres minéraux sur l’absorption du calcium.

Légende : a. calcémie après ingestion de la boisson, b. excrétion urinaire du calcium ; milk = lait, suppl. = supplément de calcium, MW = Mineral Water

Boire une eau riche en calcium serait donc une bonne manière d’augmenter son apport en calcium et sa teneur devrait être prise en compte dans certaines situations (prévention de la lithiase urinaire ou médication par calcium par exemple).

 

Source : Greupner T, Schneider I, Hahn A. Calcium Bioavailability from Mineral Waters with Different Mineralization in Comparison to Milk and a Supplement. Journal of the American College of Nutrition. 2017;36(5):386-390.