Vous pensiez être à l’abri en troquant vos cigarettes au tabac contre les plus modernes cigarettes électroniques ou « E-cigarettes » ? Malheureusement, l’espoir de pouvoir éviter les effets néfastes du tabac en « vapotant » semble se réduire de plus en plus. Une étude menée par des chercheurs de l’Université du Connecticut aux Etats-Unis montre que les cigarettes électroniques seraient tout aussi nocives au long terme que les cigarettes old school. Les chercheurs ont démontré à partir d’un dispositif expérimental que prendre une vingtaine de bouffées de cigarette électronique serait équivalent à fumer une cigarette traditionnelle, avec les effets délétères que cela entraîne, à savoir des altérations de l’ADN telles que des mutations, pouvant ensuite engendrer des cancers. Ainsi, plus le nombre de bouffées augmente, plus le risque serait grand.
Même les E-cigarettes sans nicotine auraient un effet négatif équivalent à celui d’une cigarette à filtre à cause des additifs chimiques comme le propylène glycol par exemple. Elles contiendraient ainsi potentiellement plus d’une centaine d’éléments chimiques nocifs causant des dommages à l’ADN.

Pour en savoir plus sur les méthodes utilisées et les résultats de cette étude : Karteek Kadimisetty et al, « Automated 3-D Printed Arrays to Evaluate Genotoxic Chemistry: E-Cigarettes and Water Samples », ACS Sensors (2017). DOI: 10.1021/acssensors.7b00118