Il semblerait qu’un exercice intense et régulier prévienne les effets de l’âge au niveau cellulaire.  Des recherches de l’Université de Brigham ont démontré que les personnes pratiquant un effort intense régulièrement (au moins 40 minutes 5 fois par semaines pour les hommes, 30 min pour les femmes) évitaient à leurs cellules de vieillir plus rapidement.
En effet, les chercheurs ont étudié la longueur des télomères chez des sédentaires, des gens ayant une faible activité physique, une activité modérée, et une activité intense (activité physique relevée sur une durée d’un mois)
Étonnamment, les télomères des personnes ayant une activité physique intense étaient plus long  que ceux des autres groupes.
Il furent même surpris de constater que les gens pratiquant une activité physique modérée avaient des télomères aussi courts que ceux des sédentaires n’ayant aucune activité physique.

 

La fuite de la mort et des effets de l’âge pourrait elle donc se prendre au sens littéral en prenant nos jambes à notre cou ?

Pour en savoir plus