Son regain en popularité est systématique à chaque crise épidémique: d’abord devenu numéro 1 des téléchargements sur l’AppStore en Chine puis interdit par le gouvernement courant février [1], Plague Inc. est un jeu stratégique où le joueur incarne une pandémie. Le reste du monde a également montré un tel engouement pour Plague Inc. que ses concepteurs ont décidé de publier une déclaration [2] avertissant les adeptes à ne pas utiliser l’application comme une simulation informative quant à la gravité, la réalité de la propagation actuelle du coronavirus. 

game-intro-mobile

Crée il y a 8 ans par l’entreprise Ndemic Creations, Plague Inc. est un jeu stratégique où le joueur incarne une pandémie: pour anéantir l’humanité, il doit concevoir une maladie où infection et fatalité doivent être maximales. Les choix concernent ceux de l’agent infectieux (virus, bactérie, parasite, fungus, bio-arme, prion), des modes de transmission, des symptômes provoqués et des capacités du pathogène (mutation possible, résistance aux traitements, aux différents climats…).

Si le jeu ne constitue ni une ressource éducative ou scientifique, il  a tout de même le mérite d’éveiller la curiosité des joueurs: à sa façon, il met en lumière des thématiques telles que la biologie,  l’épidémiologie et les risques pouvant mettre à mal la santé publique [3].

Mais des jeux ayant un véritable impact sur le monde de la recherche scientifique, cela existe! Bienvenue dans le monde des serious games et intéressons nous précisément à Foldit [*]

Foldit,  la recherche scientifique loin d’être pliée

logo-high-res.preview

Foldit est un vétéran: depuis 2008, ce serious game développé par l’Université de Washington invite le joueur à interagir avec des protéines, l’objectif étant de comprendre leurs repliements. Pourquoi cela est-il intéressant? Si la synthèse des protéines est un processus bien compris des chercheurs, on ne sait toujours pas exactement comment une protéine passe de cette structure primaire à sa structure tridimensionnelle, ou autrement dit son “pliage”. Ces processus de pliages sont la clé pour mieux appréhender des interactions entre protéines ou avec d’autres éléments d’un organisme. À  terme cela aboutirait sur de nouvelles possibilités de traitements pour certaines maladies par exemple.

Récemment, un tout nouveau niveau sur la thématique du coronavirus y a été introduit. Dans le but de contribuer à l’avancement des recherches sur la pandémie, les joueurs continuent de résoudre de nouveaux puzzles de protéines: https://fold.it/portal/node/2008925 , qu’attendez-vous pour revêtir la blouse virtuelle du chercheur?

En attendant avec espoir des jours plus légers et l’occasion de remercier celles et ceux -de toutes professions confondues- qui en ce moment même travaillent à sauver des vies et faire tourner la société, vous pouvez contribuer à votre façon aussi à limiter la pandémie depuis chez vous: 

Bon confinement et bons jeux!

_____________________________

Sources: 
[1] “Coronavirus: Plague Inc. game banned in China” article la BBC https://www.bbc.com/news/technology-51673293, publié le 28 février 2020, consulté le 13 avril 2020
[2] “Statement on the current coronavirus outbreak”, publié le 23 janvier 2020, consulté le 13 avril 2020
https://www.ndemiccreations.com/en/news/172-statement-on-the-current-coronavirus-outbreak
[3] Centers for Disease and Prevention, interview avec le fondateur de Ndemic Creations, publié le 16 avril de 2013, consulté le 13 avril 2020
https://blogs.cdc.gov/publichealthmatters/2013/04/plague-inc/
[*] qu’est ce qu’un serious game? Il existe bel et bien des jeux conciliant détente et apprentissage, plus d’information sur Eduscol (Ministère de l’Éducation Nationale) https://eduscol.education.fr/numerique/dossier/apprendre/jeuxserieux,consulté le 13 avril 2020
Crédit images: 
Plague Inc. https://www.ndemiccreations.com/en/22-plague-inc
Foldit https://fold.it/portal/node/985917