Les entretiens pharmaceutiques, mesures mises en place il y a quelques années dans le but d’aider le patient à mieux comprendre son traitement, sont encore en évolution afin de s’adapter le mieux possible aux besoins à la fois du patient et de l’officine. Pour ce faire, deux nouvelles mesures ont été adoptées et seront mises en application courant 2020. La première concerne la prise en charge de ces entretiens par la Sécurité Sociale pour les patients traités par une chimiothérapie orale. Ces entretiens viennent s’ajouter à ceux déjà pris en charge, à savoir les entretiens pour les patient asthmatiques et ceux sous anticoagulants (AVK ou AOD).

La seconde, plus centrée sur les besoins de l’officine concerne le changement de la méthode de rémunération de ces entretiens. Actuellement, les officines sont rémunérées en fin d’année à condition que des objectifs aient été remplis. Pour être rémunérée, l’officine devait réaliser avec un même patient un premier entretien d’évaluation puis au moins deux entretiens sur une thématique (prise des médicaments, effets indésirables,…) la première année et au moins les deux entretiens thématiques les années suivantes. Ce moyen de rémunération posait cependant deux problèmes majeurs, à savoir la rémunération tardive et les patients refusant de suivre des rendez-vous supplémentaires car convaincus que le premier était suffisant.

Lors du Congrès des Pharmaciens qui a eu lieu à Bordeaux les 19 et 20 octobre dernier, le directeur-général de l’assurance-maladie, Nicolas Revel a annoncé que les entretiens devraient courant 2020 être rémunérés à l’acte. En plus de cela, les éditeurs des logiciels d’aide à la dispensation ont été incités à améliorer leur logiciel dans le but de faciliter la facturation de ces entretiens. Ainsi, si tous les détails n’ont pas encore été clarifiés, cette rémunération à l’acte permettrait en tout cas une rémunération plus rapide et plus simple à recevoir pour les officines, avec comme objectif d’inciter le maximum d’entre-elles à réaliser ces entretiens, qui sont à la fois utiles aux patients et qui permettent de mettre en valeur les compétences de nos pharmaciens.

 - Pascal Marie, « Rémunération à l’acte, c’est officiel », lequotidiendupharmacien.fr, publié le 21/10/2019
 https://www.lequotidiendupharmacien.fr/actualite-pharmaceutique/article/2019/10/21/remuneration-lacte-cest-officiel-_280448?utm_source=facebook_qph&utm_medium=social&utm_campaign=fb_qph_20191021_2&fbclid=IwAR2Uf4hb1n6u7WerfzMs1BfQ5RAniITc9y7Oa6ZFmgYf1Gg8crBMkkYFrDo 
 
 
 - Marie Bonte, Mélanie Maziere,  « Les entretiens pharmaceutiques payés au fil  de l’eau dès 2020 », lequotidiendupharmacien.fr, publié le 16/10/2019
 https://www.lequotidiendupharmacien.fr/actualite-pharmaceutique/article/2019/10/16/les-entretiens-pharmaceutiques-payes-au-fil-de-leau-des-2020_280287 
 
 
 - Benoît Thelliez, « Vers une rémunération à l’acte pour les missions », lepharmaciendefrance.fr, publié le 20/10/2019
 http://www.lepharmaciendefrance.fr/actualite-web/vers-une-remuneration-a-lacte-pour-les-missions 
 
 
 - « Les entretiens pharmaceutiques », pharmacie-clinique.fr, consulté le 27/10/2019
 http://pharmacie-clinique.fr/entretien-pharmaceutique/