Le vent se lève, le soleil se cache, les températures baissent… L’hiver approche à grands pas ! Le froid qui commence doucement à s’installer, n’a pas hésité à ramener ses petits copains : rhumes, grippes, angines et toute la petite famille sont au rendez-vous.

Avant d’aller consulter le médecin, pourquoi pas prendre un petit thé et essayer quelques remèdes naturels.

Tout d’abord, qu’est-ce-qu’un remède naturel ?

On appelle remède naturel ou remède de grand-mère une préparation élaborée à des fins médicinales à partir de produits naturels. Par définition, les remèdes de grand-mère s’opposent aux produits commercialisés de nos jours par les laboratoires pharmaceutiques tels que les gélules, les comprimés et les granulés.

Ces préparations sont appelées ainsi, car elles étaient omniprésentes à l’époque de grands-mères avant l’arrivée massive des médicaments. Elles sont généralement confectionnées à partir de plantes entières, d’une association de plusieurs plantes ou d’une partie de la plante : racine, écorce, bois, tige, feuilles, fleurs, fruit, graines, suc, huile essentielle…

Ces remèdes sont souvent bon marché et faciles à préparer et nécessitent de peu d’ingrédients qu’on peut trouver facilement. En effet, on utilise assez souvent du sucre, du miel, des œufs, diverses épices que l’on retrouve dans nos tiroirs de cuisine ou bien des plantes, fruits et légumes qui poussent dans nos jardins. On peut citer par exemple le citron ou encore la menthe qui sont très souvent utilisés. Par ailleurs, ils sont peu voire non toxique et n’ont presque aucuns effets indésirables.

Ils peuvent se présenter sous différentes formes : gélules, infusions, crème, masque. Il est également possible de réaliser des décoctions. Il y en a vraiment pour tous les goûts !

Dans quelles situations les-utiliser ?

Ces remèdes sont souvent utilisés quand un manque de sommeil avec beaucoup de fatigue se fait ressentir ou alors en période de stress dû à des examens, rendez-vous importants. Mais ceux-ci peuvent également agir sur les douleurs en ayant un effet analgésique, sur les troubles urinaires tels que les cystites ou encore sur les troubles digestifs. On peut également soigner les « petits bobos » comme une voix enrouée avec une infusion combinée avec une à deux cuillères de miel.

Les remèdes de grand-mère existent depuis longtemps et continuent de perdurer en ce moment. Si vous aussi, vous êtes tentés par l’expérience, n’hésitez pas à emprunter des ouvrages ou à demander des conseils pour réaliser vos préparations.

Bon pré-hiver, bon automne !

(PS : Pour le rhume, le miel et le thym seront vos meilleurs amis !)

Sources :
Top Santé : "Les remèdes de grand-mère" https://www.topsante.com/medecines-douces/remedes-de-grand-mere

Passeport Santé : "4 remèdes miracles naturels contre le rhume" https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=trois-remedes-miracles-naturels-rhume